Alexis Chauvet

20 Morceaux pour orgue

Réf.  PBM 18.94/40.05-SMF 19 05-03/2016
Prix  38,00 €

Infos techniques
Un volume 225 x 310 à l’italienne. 124 pages. Édition F. Sabatier et N. Bertrand. Présentation et notes critiques en français, anglais.

Sommaire

Grand Chœur en ut majeur, À 2 claviers en si bémol majeur, Andantino en mi majeur, À 2 claviers en fa majeur, Largo en ut majeur, Solo de clarinette, Grand Chœur en mi bémol majeur, Verset en , Andantino en sol majeur, Grand Chœur en sol mineur, Andantino en mineur, Grand Chœur en mi bémol majeur, Moderato "sur les fonds" en la majeur, Verset en la, Office des morts, Allegro moderato en si bémol majeur, Verset en la, Andantino en si mineur, Verset en ut, Procession du Saint-Sacrement.

Résumé

La période pré-symphonique qui s’étend du Romantisme au Second Empire reste encore mal connue alors que ces années sont marquées par l’essor de la facture d’orgue et l’éclosion d’une véritable école de virtuoses. Les 20 Morceaux de Chauvet représentent la meilleure musique en adéquation avec l’instrument français des années 1860 et constituent un jalon essentiel entre l’art classique de Boëly et celui de César Franck.

Alexis Chauvet

XV Études préparatoires aux œuvres de Bach

Réf.  PBM 19.94-SMF19 2013
Prix  18,00 €

Infos techniques
Un volume 230 x 310 à la française. 30 pages. Édition F. Sabatier. Présentation en français, anglais.

Résumé

Les XV Études marquent une étape particulière dans le retour à la musique ancienne qui s’amorce au début du XIXe siècle. Chauvet présente ici un outil «moderne» destiné à des esprits peu préparés au caractère de la polyphonie du XVIIIe siècle et qu'il veut mener sans heurts.

Alexis Chauvet

9 Offertoires de caractères gradués pour l’Avent et le temps de Noël

Pièces diverses

Réf.  28.97/42.05-SMF19 05.04
Prix  38,00 €

Infos techniques
Un volume 225 x 310 à l’italienne. 128 pages. Édition F. Sabatier et N. Bertrand. Présentation et notes critiques en français et anglais.

Sommaire

[sans titre], Li a proun de gént, Or dites-nous Marie, Noël cette journée, À la venue de Noël, Chantons de voix hautaine, Une bergère jolie, Vous qui désirez sans fin, Grâce soit rendue au Dieu de la sus.

Pièces diverses : Rentrée de procession, Offertoire en sol majeur, Offertoire en majeur, Elévation 1 en fa majeur, Élévation 2 en majeur, Offertoire en la mineur, Élévation ou Communion en la majeur; Prélude en sol mineur; Prélude en ut, Élévation ou Communion en fa majeur, Offertoire en ut majeur; 90 Petits Versets.

Résumé

Les 9 Offertoires sont dérivés d’une tradition française qui remonte aux livres d’orgue du XVIIe siècle. Les pièces du Musée de l’Organiste remontent à l’époque des 20 Morceaux (1863). La pièce la plus remarquable du volume est le Prélude en sol mineur composé pour l’orgue Cavaillé-Coll de la villa Maracci : il s’agit là d’une des premières œuvres de Chauvet véritablement pensée dans l’esthétique de Cavaillé-Coll, et elle annonce toutes les méditations et rêveries auxquelles les Widor, Boëllmann ou Dubois se livreront par la suite. Quant aux 90 Petits Versets, composés dans un but fonctionnel, ils offrent un éventail complet des possibilités d’écriture de l’époque.

CRITIQUES

Alexis Chauvet

20 Morceaux pour orgue

Réf.  PBM 18.94

« Considéré par ses contemporains comme l’un des plus brillants compositeurs d’orgue de sa génération, il a publié ses 20 Morceaux en 1862, juste avant les Six Pièces de Franck. Leur popularité est si évidente qu’ils ont été réédités en 1866, 1894 et 1896. Une édition moderne rattrape un long retard. »
(Paul Hale, Organists’ Review, février 1996)

« Trouver encore des œuvres pour orgue de qualité non accessibles pour en donner une nouvelle édition est devenu une gageure : les 20 Morceaux de Chauvet nous manquaient. Les voici donc, élégamment édités. L’intérêt de ces pièces est indéniable. Souhaitons un franc succès à cette publication. »
(J. Ferrard, Magazine de l’Orgue n° 9, juin 1994)

« Les 20 Morceaux connurent plusieurs éditions et furent considérés jusqu’à la fin du XIXe siècle comme majeurs. La musique de Chauvet vaut assurément la meilleure place... La lecture des 20 Morceaux le prouve, qui alternent l’éclatant et le difficile. »
(L’Orgue n° 228, 4e trimestre 1993)

Copyright © 2008-2018  Société de Musique française du 19e siècle — Publimuses®